Battlefield 1 : les coulisses de la création de They Shall Not Pass dans une interview d’Andreas Skoglund de DICE

Publié sur son site officiel, Electronic Arts nous partage aujourd’hui l’interview d’Andreas Skoglund, un producteur de l’équipe DICE qui a eu l’occasion de travailler sur le développement du contenu du DLC They Shall Not Pass. Dans cette interview, Andreas évoque plusieurs points quant à leur souhait de faire découvrir l’extension aux joueurs, les choses sur lesquelles DICE a voulu mettre l’accent, les recherches qui ont été menés pour développer le DLC et de quelle manière l’équipe a-t-elle choisi les cartes, parmi d’autres réponses. Pour découvrir tout ça, on se donne rendez-vous dans l’interview à la suite.

Les éléments que vous allez lire à la suite proviennent d’une interview d’EA (Electronic Arts) réalisée dans les locaux de DICE (Digital Illusions Creative Entertainment) à Stockholm.


Quelles nouveautés l’équipe de développement a-t-elle hâte de faire découvrir aux joueurs dans They Shall Not Pass ?

Toute l’équipe est très heureuse d’introduire l’armée française dans Battlefield 1. Les Français ont joué un rôle clé dans le conflit et nous avons travaillé dur pour les dépeindre comme nous le souhaitions : aguerris, brutaux et prêts à défendre farouchement leur patrie.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à créer les quatre cartes incroyables du pack d’extension. Les joueurs se battent dans une forêt dévorée par les flammes, parcourent les sombres galeries souterraines d’un fort et rejoignent un bataillon de chars traversant les collines verdoyantes de la campagne française. Nous avons également hâte qu’ils découvrent ce champ de bataille fascinant où les coquelicots poussent dans les tranchées et sur les carcasses rouillées de chars détruits un an auparavant.

battlefield-1-coulisses-creation-dlc-they-shall-not-pass-dice-top-image-01-sofia-jakobson

Sofia Jakobson.

Pouvez-nous nous parler de certains éléments de They Shall Not Pass sur lesquels vous avez particulièrement travaillé ?

Nous avons voulu axer cette extension sur la brutalité, sur la violence du combat au corps à corps et des affrontements directs. Cela se ressent à travers les cartes et de nouveaux éléments comme le char d’assaut, le mastodonte massif et la nouvelle classe d’élite équipée d’une matraque en arme principale. Vous pouvez vraiment ressentir la combativité des Français.

«VOUS POUVEZ VRAIMENT RESSENTIR LA COMBATIVITÉ DES FRANÇAIS.»

battlefield-1-coulisses-creation-dlc-they-shall-not-pass-dice-top-image-01-erik-ronnblom-ludvig-kingfors-anders-lorentzen

Erik Rönnblom, Ludvig Kingfors, Anders Lorentzen.

Quelles recherches avez-vous menées pour développer They Shall Not Pass ?

Comme toujours, nous nous sommes efforcés de trouver le juste équilibre entre l’authenticité et un gameplay amusant. Ce sont les responsables créatifs du jeu principal qui ont déterminé quels lieux, quels outils et quels événements pouvaient être exploités pour illustrer la forte implication de la France dans la Première Guerre mondiale.

Qu’est-ce que ça vous fait d’avoir donné vie à l’armée française dans le jeu ?

Nous sommes fiers d’avoir représenté les Français de manière juste. Par ailleurs, l’équipe a beaucoup apprécié le fait que les joueurs pouvaient essayer l’extension et donner leur avis grâce au Community Test Environment (CTE). Nous sommes toujours à l’écoute de notre communauté. Le CTE nous a permis de recueillir les retours des joueurs et d’incorporer leurs idées dans l’extension.

battlefield-1-coulisses-creation-dlc-they-shall-not-pass-dice-top-image-01-andreas-skoglund

Andreas Skoglund.

Comment l’équipe de développement a-t-elle choisi les environnements des cartes de l’extension ?

Une grande partie de la Première Guerre mondiale s’est déroulée sur le sol français. Nous nous sommes donc tout simplement concentrés sur les batailles les plus importantes du conflit pour offrir une nouvelle expérience Battlefield 1 qui plaira à tous les joueurs.

Quelle était la plus grosse difficulté dans le développement de They Shall Not Pass ?

They Shall Not Pass est une grande extension, l’une des plus grandes que nous ayons faites, et nous voulions proposer une expérience de jeu amusante et de qualité. Or, nous voulions que nos joueurs puissent y jouer le plus tôt possible, alors nous avons dû donner le meilleur de nous-mêmes en permanence.

Comment l’équipe a-t-elle surmonté les défis du développement de ce contenu ? Avez-vous quelques exemples ?

Nous avons veillé à travailler de manière interdisciplinaire. Nous avons cessé de travailler en indépendance pour former des groupes d’expérience où tout le monde collaborait pour concevoir, entre autres, de super cartes et véhicules. Ce travail d’équipe s’est avéré fructueux tout au long du développement.

Que pense l’équipe maintenant qu’elle a achevé They Shall Not Pass ?

Nous avons hâte de recueillir les retours de toute la communauté sur They Shall Not Pass. Nous sommes fiers de l’extension et nous inspirerons des commentaires des joueurs pour la peaufiner et proposer une expérience Battlefield 1 incroyable tout en assurant son suivi.


Pour ne rien manquer de Battlefield, vous pouvez me retrouver sur :

source EA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s